Formation initiale des sauveteurs secouristes du travail (SST)

A savoir

<em>Les sujets développés lors de la formation à la prévention des risques professionnels rendent le Secouriste du Travail plus conscient des conséquences de l’accident, plus motivé à adopter un comportement préventif et font ainsi progresser la prévention dans son entreprise. Le SST devient ainsi un précieux auxiliaire de prévention capable, d’apporter son concours à la rédaction du document unique concernant l’évaluation des risques.</em> <em>La formation de « Sauveteur Secouriste du Travail » fixe les différentes capacités nécessaires, afin que le titulaire soit capable d’exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à protéger la victime et les témoins, d’alerter les secours d’urgence, d’empêcher l’aggravation de l’état de la victime et de préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours.  </em> <em>A l’issue de cette évaluation, un Certificat de Sauveteur Secouriste du travail sera délivré au candidat qui a participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable. Dans le cas où le candidat ne peut mettre en œuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un SSTR, il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation. Le titulaire du certificat de sauveteur secouriste du travail, à jour dans son obligation de formation continue est réputé détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC 1), conformément à l’arrêté du 05 décembre 2002 et à l’article 4 de l’arrêté du 24 Juillet 2007 fixant le référentiel de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau1 ».</em><em> L’évaluation de la formation analyse le système de formation dans ses différentes composantes : Objectifs, dispositifs, programmes, organismes de formation… Elle se situe à la fin de la formation. Cette évaluation prend la forme d’un entretien collectif entre le formateur et le groupe de participants et par le renseignement d’un questionnaire complété par chaque participant.</em>

Jour 1

<h4>Le sauvetage-secourisme du travail</h4> <h4>Rechercher les dangers persistants pour protéger</h4> <ul> <li>Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :</li> <li>Reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement.</li> <li>Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer lui-même.</li> <li>Cas particulier : Protection des populations en cas d’alerte : la sirène</li> </ul> <h4>De « protéger » à « prévenir »</h4> <ul> <li>Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :</li> <li>Repérer des dangers dans une situation de travail.</li> <li>Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.</li> </ul> <h4>Examiner la victime et faire alerter</h4> <ul> <li>Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :</li> <li>Examiner la (les) victime(s) avant et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.</li> <li>De faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.</li> </ul>

Jour 2

<h4>De « faire alerter » à « informer »</h4> <ul> <li>Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :</li> <li>Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en oeuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise.</li> </ul> <h4>Secourir</h4> <ul> <li>Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de:</li> <li>Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s).</li> <li>La victime saigne abondamment</li> <li>La victime s’étouffe</li> <li>La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux :</li> <li>La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements</li> <li>La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment</li> <li>La victime ne répond pas, elle respire</li> <li>La victime ne répond pas, elle ne respire pas</li> </ul> <h4>Situations inhérentes aux risques spécifiques</h4>

Formation

  /   Nos formations  /  Qualité, santé, sécurité  /  Formation initiale des sauveteurs secouristes du travail (SST)

Formation initiale des sauveteurs secouristes du travail (SST)

Durée : 2 Jours
Formation Secourisme - Organisme de formation Pyramidia

À propos

Durée

2 Jours – (14 Heures)

Pré-requis

Aucun

Public

Cette formation s’adresse à toute personne qui doit acquérir les savoirs et les comportements nécessaires pour prévenir une situation de danger, se protéger et porter secours dans le cadre de son activité professionnelle

Intervenants

Qualité du formateur : animation réalisée par un formateur SST certifié par l’INRS

Nb participants

De 4 à 10

Prix

Voir convention

Modalité d’accès

Aucun

Date

Voir convention

Lieu

INTRA

Délai d’accès

Définir avec l’entreprise

Accessibilité

L’organisme de formation étudiera l’adaptation des moyens de la prestation pour les personnes en situation de handicap

Obligations réglementaires

Aucune

Objectifs

La formation de Sauveteur Secouriste du Travail fixe les différentes capacités nécessaires, afin que le titulaire soit capable : Exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à protéger la victime et les témoins – Empêcher l’aggravation de l’état de la victime et de préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours – Appréhender les concepts de danger / phénomène dangereux, situation dangereuse, événement dangereux, dommage, risque… – Appliquer les principes de base de la prévention

Méthode pédagogique :

La formation « Sauveteur Secouriste du Travail » est une formation progressive, pratique, où les connaissances nécessaires à la compréhension sont apportées aux cours d’exercices pratiques. Elle utilise des techniques pédagogiques traditionnelles et modernes, décrites dans les recommandations pédagogiques et qui impliquent les participants, les amenant à réaliser les gestes et les conduites à tenir qu’ils auront à exercer sur le terrain

 

Outil pédagogique :

Supports papiers

Évaluation :
Délivrance du Certificat de Sauveteur secouriste du Travail.

 

Validation :
Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

Autre durée de formation : Nous contacter via le formulaire de contact

Programme

La formation de Sauveteur Secouriste du Travail fixe les différentes capacités nécessaires, afin que le titulaire soit capable : Exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à protéger la victime et les témoins - Empêcher l’aggravation de l’état de la victime et de préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours - Appréhender les concepts de danger / phénomène dangereux, situation dangereuse, événement dangereux, dommage, risque… - Appliquer les principes de base de la prévention

A savoir

Les sujets développés lors de la formation à la prévention des risques professionnels rendent le Secouriste du Travail plus conscient des conséquences de l’accident, plus motivé à adopter un comportement préventif et font ainsi progresser la prévention dans son entreprise. Le SST devient ainsi un précieux auxiliaire de prévention capable, d’apporter son concours à la rédaction du document unique concernant l’évaluation des risques. La formation de « Sauveteur Secouriste du Travail » fixe les différentes capacités nécessaires, afin que le titulaire soit capable d’exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à protéger la victime et les témoins, d’alerter les secours d’urgence, d’empêcher l’aggravation de l’état de la victime et de préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours.  A l’issue de cette évaluation, un Certificat de Sauveteur Secouriste du travail sera délivré au candidat qui a participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable. Dans le cas où le candidat ne peut mettre en œuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un SSTR, il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation. Le titulaire du certificat de sauveteur secouriste du travail, à jour dans son obligation de formation continue est réputé détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC 1), conformément à l’arrêté du 05 décembre 2002 et à l’article 4 de l’arrêté du 24 Juillet 2007 fixant le référentiel de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau1 ». L’évaluation de la formation analyse le système de formation dans ses différentes composantes : Objectifs, dispositifs, programmes, organismes de formation… Elle se situe à la fin de la formation. Cette évaluation prend la forme d’un entretien collectif entre le formateur et le groupe de participants et par le renseignement d’un questionnaire complété par chaque participant.

Jour 1

Le sauvetage-secourisme du travail

Rechercher les dangers persistants pour protéger

  • Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :
  • Reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement.
  • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer lui-même.
  • Cas particulier : Protection des populations en cas d’alerte : la sirène

De « protéger » à « prévenir »

  • Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :
  • Repérer des dangers dans une situation de travail.
  • Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.

Examiner la victime et faire alerter

  • Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :
  • Examiner la (les) victime(s) avant et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.
  • De faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.

Jour 2

De « faire alerter » à « informer »

  • Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :
  • Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en oeuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise.

Secourir

  • Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de:
  • Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s).
  • La victime saigne abondamment
  • La victime s’étouffe
  • La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux :
  • La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements
  • La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
  • La victime ne répond pas, elle respire
  • La victime ne répond pas, elle ne respire pas

Situations inhérentes aux risques spécifiques

Tarifs

Formation inter-entreprise :

  • 180,00 € HT / jour soit 216,00 € TTC / jour
  • Session garantie à partir de 5 personnes

Formation intra-entreprise :

Nous contacter

Besoin d'une formation sur mesure ?

Contactez-nous